Dieu et moi - découvrir la foi chrétienne en quelques clics

8. Qui est cet homme nommé Jésus ? 

Jésus de Nazareth naquit il y a deux mille ans dans la ville de Bethléem, la ville où était né le grand roi juif David. Nul historien sérieux ne remet en cause l'existence de cet homme qui a totalement bouleversé l'histoire de l'humanité.  Les évangiles décrivent Jésus comme un homme doté d'une extraordinaire autorité et d’une surprenante bonté. Il guérissait les malades, chassait les démons, ramenait des morts à la vie, calmait la mer et le vent et étonnait les foules par son enseignement. En le voyant agir, ses disciples restaient bouche bée ou tremblaient de peur.  Qui était cet homme ?

L'histoire avait déjà connu des rois dotés d’une grande d'autorité - Cyrus II, Darius 1er, Alexandre le Grand, Jules César pour n’en citer que quelques uns - mais cet homme, Jésus, était tout différent ! Son autorité dépassait de loin celle de ces grands personnages historiques. Il se réclamait d’une autorité qui n’appartenait qu’à Dieu seul.  Après tout, qui d'autre avait autorité pour pardonner les péchés et défier la mort ?

Se peut-il donc que Jésus soit ce grand maître ou ce roi que Dieu avait promis dans son amour pour remédier au problème du mal ?
Mais si tel est le cas, comment Jésus peut-il nous offrir un refuge ?

 
   
Que dit la Bible ?  Luc 2
1 A cette époque-là parut un édit de l'empereur Auguste qui ordonnait le recensement de tout l'Empire. 2 Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie. 3 Tous allaient se faire inscrire, chacun dans sa ville d'origine. 4 Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée dans la ville de David, appelée Bethléhem, parce qu'il était de la famille et de la lignée de David. 5 Il y alla pour se faire inscrire avec sa femme Marie qui était enceinte. 6 Pendant qu'ils étaient là, le moment où Marie devait accoucher arriva, 7 et elle mit au monde son fils premier-né. Elle l'enveloppa de langes et le coucha dans une mangeoire parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans la salle des hôtes.